Semaine 33 - Samedi 15 aot 2020

gacilly expo 2020

 

En partenariat avec le Festival photo La Gacilly, du conseil départemental du Morbihan, de l'Education nationale, les élèves de la classe de cinquième B ont travaillé pendant plusieurs mois sur un projet d'exposition qui se déroulera tout l'été à La Gacilly du 01 juillet au 31 octobre 2020.

Dans le cadre des cours d'arts plastiques, accompagnés de leurs professeurs M. Poulichet, M. Quémener, d'Hervé Le Reste leur photographe parrain, ils ont mis en images la diversité des métiers de l'artisanat d'art.

De la réflexion artistique, en passant par la prise de vue et le travail d'édition, les élèves ont découvert les multiples facettes du métier de photographe, ils ont enrichi leur regard et leur connaissance du 8e art.

En s'inspirant d'Irving Penn et de ses petits métiers, les collégiens sont allés à la rencontre d'hommes et de femmes qui dans leurs ateliers, imaginent, peignent, martèlent, fabriquent...

Ils ont photographié de belles rencontres, y ont trouvé la passion, celle qui unit le savoir-faire, la réflexion et le cœur.

 

 

gacilly artisans 2019

 

Dans le cadre des cours d’arts plastiques, en partenariat avec le Festival photo de La Gacilly, les élèves de la classe de cinquième B du collège Sainte-Barbe ont effectué un reportage photo dont le thème est la diversité professionnelle des métiers de l’artisanat d’art.


Accompagnés de leurs enseignants, Jean-Benoît Poulichet et Marc Quémener, du photographe professionnel Hervé Le Reste, les collégiens ont réalisé une série de portraits. Ils sont allés à la rencontre d’un luthier, d’un coutelier, d’un céramiste, d’un joaillier, d’un sculpteur sur bois, d’un créateur de luminaires. 

 

Les élèves ont ainsi abordé la photographie d’une manière différente, avec une attention particulière aux cadrages et aux éclairages.
Réfléchir au contenu de la photo, au positionnement des éléments pour donner du sens à l’image leur apparait aujourd’hui indispensable. 

 

Les portraits seront exposés à La Gacilly de juin à octobre 2020, à l’occasion du festival photo.

 

 

musee faouet 2019

 

Dans le cadre de leur parcours d’éducation artistique, les élèves des classes de 5ème et 4ème ont bénéficié d’une visite guidée de l’exposition "Des peintres entre terre et mer" au musée du Faouët. Ils ont découvert l’intérêt porté par une Bretagne, qui a inspiré de nombreux artistes aux XIXème et XXème siècles.


L’exposition met en valeur le regard artistique et ethnographique porté par les peintres, à travers des marines et des paysages champêtres. Les élèves ont ainsi pu développer et utiliser le vocabulaire nécessaire à la lecture d’images, des scènes de vie collective, des animations les jours de fête et de marché, ou des scènes plus intimistes d’intérieurs marins et paysans, sans oublier le labeur de la vie quotidienne.


La thématique de cette exposition servira de support à un futur exposé oral des classes de quatrième.

rando chapelles 2018 pt

 

Ils l’avaient bien choisie, c’est par une belle journée ensoleillée que les élèves des classes de cinquième du collège Sainte-Barbe ont pratiqué l’école buissonnière en compagnie de leurs professeurs, M. Nigen, M. Poulichet, M. Quémener et Mme Berthold. De Saint-Fiacre à la chapelle Sainte-Barbe, ils ont arpenté les chemins de randonnée et interrogé la mémoire des pierres du patrimoine local.


À Saint-Fiacre, les élèves ont découvert le vocabulaire architectural de base, admiré et procédé à la lecture du jubé à travers les représentations des péchés capitaux, avant de se rendre à la fontaine. Une courte halte au bord des bassins a transporté les élèves au Moyen Âge, ils ont ainsi imaginé les lépreux de Coat-Loret ou bois des lépreux et ils ont procédé à leurs ablutions. L’eau de cette fontaine guérirait, paraît-il, des maladies de peau...  


Sur les bords de l’Ellé, les collégiens ont vainement scruté le reflet d’argent d’une truite vagabonde, observé l’osmonde royale, une fougère géante poussant sur les rives de l’Ellé, et écouté le chant des oiseaux avant de pique-niquer aux abords du Grand Pont.


La seconde partie de la journée était consacrée à la découverte de la chapelle Sainte-Barbe et de son environnement. L’excursion à travers le chaos de l’Ellé a servi de décor au récit de la mésaventure de Jean de Toulbodou, mécène et commanditaire de la chapelle. Une pause à la fontaine a permis d’évoquer une croyance populaire qui consistait à jeter une épingle dans la fente de la vasque, pour trouver un amoureux dans l’année. Quelques élèves s’y sont essayés, avec succès !


Un chemin abrupt a conduit les élèves au pied d’une falaise où quelques cinq cents ans plus tôt, Jean de Toulbodou fut épargné et protégé de la foudre par Sainte-Barbe. Prouesse architecturale, une chapelle lui fut dédiée. Elle était là, livre ouvert sur l’architecture gothique avec ses pinacles, contreforts, gargouilles, croisées d’ogives.


Une journée de cours particulière et bien agréable selon les élèves, qui ont ainsi découvert le cadre de leur prochain EPI, Enseignement Pratique Interdisciplinaire, sur lequel nos collégiens travailleront une partie de l’année scolaire.

 

arts vagabonds 2019

 

Les membres du bureau de l’association Léz’arts Vagabonds , Mme Nicole Quillec et M. Jean-Pierre Gicquel,  sont venus au collège Sainte-Barbe récompenser les lauréats du concours  d’expression plastique qu’ils organisent chaque année.

 

Sous l’impulsion de Jean-Benoit Poulichet, leur professeur d’arts plastiques, les élèves se sont impliqués dans divers projets. Une sélection de ces projets a été primée par l’association, dont un des objectifs est de promouvoir la créativité des jeunes Faouétais. Les élèves ont été récompensés par du matériel de qualité qui leur permettra de progresser et de développer leur talent.

 

Les lauréats sont : Toscane Boivin, Erin Parisi, Maïwenn Brezac, Marie Le Bail, Le Guilly Guillaume, Yanis Guillemoto, Nolwenn Boscher et Alice Moelo

 

Logo Instagram